Séminaire d’épigraphie (suite) : séance au CESCM 1/12/22

Le séminaire reprend en présentiel jeudi 1er décembre 2022 en salle Crozet. Vous y êtes toutes et tous les bienvenus.

Au cœur de la thématique des “Indéchiffrables”, les graffitis occupent une place de choix tant ils sont difficiles à lire par leur écriture hâtive, parfois non conventionnelle ou peu soignée. Les graffitis seront donc l’objet de la séance de la matinée, à travers des questions historiques, archéologiques et éditoriales ; l’après-midi proposera un focus sur deux projets de recherche en cours.

Programme :

9h30 Accueil – Café

1re session : Focus sur les graffitis

10h   Andrzej S. Chankowski (Université de Poitiers, HeRMA), “La communauté des jeunes gens dans les gymnases du monde grec: apport des graffitis”

11h   Roman Chambonnet (Université de Caen Normandie), “Le graffiti comme objet archéologique : le cas de l’église Saint-Georges du château de Caen”

12h   Clément Dussart (Université de Poitiers, CESCM), “Comment éditer les graffitis ?”

Buffet ouvert à tous

2e session : Actualité épigraphique

14h30   Morgane Uberti (Université Complutense de Madrid, UNA4CAREER, Marie Skłodowska-Curie Actions), “Pourquoi (et comment) faire des pratiques de datation dans l’inscription un objet de recherche ?”

15h30   Silvia Gómez Jiménez (Universidad Complutense de Madrid), “Una aproximación a la poesía epigramática edilicia”

16h30 Présentation de la “Maison de l’épigraphie”

17h   Clôture

Séminaire accessible en ligne : 

Lien Zoom: https://cnrs.zoom.us/j/99895575475?pwd=bWVjWS9KMWRZcll6dit1VUIzdTRHUT09

ID de réunion : 998 9557 5475
Code secret : FSt39w

Séminaire_SEMPER_épigraphie_CESCM_1_12_2022_ok

Jérusalem et les traces graphiques des croisés et pèlerins : les dernières recherches présentées au colloque de l’IAA

Les 19-20 octobre 2022 s’est tenu le 15e congrès annuel sur les nouvelles études archéologiques sur Jérusalem et sa région, organisé par l’Autorité des Antiquités Israéliennes (IAA). Pour la période médiévale, la part belle a été faite aux questions (épi)graphiques. Trois communications se sont attachées à remettre en question certains poncifs tant par l’utilisation de technologie de pointe que par la réinterprétation de certaines sources bien connues (programme : כנס ירושלים 2022 תכנייה למייל (5) (1)).

Continue reading “Jérusalem et les traces graphiques des croisés et pèlerins : les dernières recherches présentées au colloque de l’IAA”

After an Epigraphic Expedition in Turkey and Greece…

Acting as a postdoctoral researcher for the ERC GRAPH-EAST project and its scientific team, I carried out a long field mission during summer 2022 in Turkey and some adjacent island of Greece. After a quite long, exhaustive series of travel arrangements as well as bureaucratic processes for permissions to inaccessible sites, the mission was overall a productive and, in some occasions, even surprisingly novel experience in my opinion. Therefore, I am feeling very glad on behalf of our project. In this case, I would like to share my documentations and discoveries in brief, accompanied by my impressions and research, concerning the Late Medieval Latin epigraphy in Turkey and Greece, also including the sites that I failed this time. My primary aim during the field mission was to document the inscriptions through detailed photography and taking basic measurements of them, which were formerly either omitted or considered superficially in the literature, so that our efforts shall produce new readings and interpretation in the context of epigraphy. The research is actually still ongoing and will be further elaborated during the 2022-2023 academic year.

Continue reading “After an Epigraphic Expedition in Turkey and Greece…”

Offre de stages de Master

L’ERC GRAPH-EAST propose deux stages pour des étudiants de Master, afin de découvrir l’épigraphie médiévale et d’être au cœur d’un projet de recherche international.

Missions : 

1.       Participer  à l’enrichissement de la plateforme Bible en ses traditions (BEST) développée par l’Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem (EBAF), en entrant les citations bibliques des inscriptions du projet et d’autres du CIFM;

(pour en savoir plus sur la collaboration entre l’EBAF et le CESCM: https://epimed.hypotheses.org/1535) 

2.       Participer à la gestion de la documentation épigraphique du projet : à l’inscripthèque, sur la plateforme ShareDocs ;

3.       Participer au travail de communication/médiation du projet : augmenter la diffusion sur les réseaux sociaux (twitter, instagram, YouTube) en touchant le public étudiant.

Compétences à acquérir/développer :

  • Compétences en épigraphie médiévale (notamment en participant au webinaire/séminaire d’épigraphie : dates et horaires en ligne à voir : https://epimed.hypotheses.org/2662 ) ;
  • Capacité à travailler avec rigueur, organisation et autonomie ;
  • Capacité à travailler en équipe et dans un contexte interdisciplinaire et international ;
  • Maîtrise de l’anglais.

Modalité d’évaluation :

Sur le travail rendu, tout au long du stage, et en réalisant en fin de stage un article pour le carnet de recherche GRAPH-EAST (https://grapheast.hypotheses.org/ )

Calendrier :

Les stages peuvent étalés sur l’année 2022-2023 ou regroupés sur deux mois, afin d’atteindre les 280h.

Candidature : 

Si vous êtes intéressé, envoyez votre CV accompagné d’une lettre de motivation aux deux contacts suivants:

estelle.ingrand.varenne@univ-poitiers.fr et livie.candusso@univ-poitiers.fr

Pour lire un témoignage de stage, retrouvez le billet d’Amélie : https://grapheast.hypotheses.org/716 

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search