Séminaire d’épigraphie, 26 janvier, séance au CESCM

Le séminaire SEMPER propose une seconde séance en présentiel jeudi 26 janvier 2023 en salle Crozet. Vous y êtes toutes et tous les bienvenus. Ce séminaire se focalisera sur la poésie épigraphique ; il est organisé avec le soutien de l’Institut Universitaire de France.

Programme :

9h30 Accueil – Café

1re session : Actualités épigraphiques

10h   Tour de table des actualités épigraphiques

10h15   Maria Aimé Villano (ERC GRAPH-EAST, CESCM), « Objet liturgique ou objet profane? Questions autour d’une inscription énigmatique sur un vase de Chypre »

2e session : Focus sur la poésie

11h15   Cécile Treffort (Université de Poitiers/CESCM, Institut universitaire de France), « Les actualités de la poésie épigraphique » Déjeuner

14h   Robert Favreau (professeur honoraire de l’Université de Poitiers), « Les épitaphes métriques de la fin du Moyen Âge dans l’Epitaphier du Vieux Paris » 15h    Morgane Uberti (Université Complutense de Madrid, UNA4CAREER, Marie Skłodowska-Curie Actions), « La tombe, l’autel, la page : le poème funéraire pour Nymus en lieux et places (CIL XIII , 128 ; CLE 2099) » 16h   Eléonore Venturelli (Université catholique de Louvain), « Des poèmes funéraires à l’usage des rouleaux mortuaires. Le cas normand (premier quart du XIIe siècle) »

17h   Clôture Séminaire accessible en ligne :  Lien Zoom: https://cnrs.zoom.us/j/99895575475?pwd=bWVjWS9KMWRZcll6dit1VUIzdTRHUT09 ID de réunion : 998 9557 5475 Code secret : FSt39w Programme_séminaire_SEMPER_26.01.2023

Jérusalem et les traces graphiques des croisés et pèlerins : les dernières recherches présentées au colloque de l’IAA

Les 19-20 octobre 2022 s’est tenu le 15e congrès annuel sur les nouvelles études archéologiques sur Jérusalem et sa région, organisé par l’Autorité des Antiquités Israéliennes (IAA). Pour la période médiévale, la part belle a été faite aux questions (épi)graphiques. Trois communications se sont attachées à remettre en question certains poncifs tant par l’utilisation de technologie de pointe que par la réinterprétation de certaines sources bien connues (programme : כנס ירושלים 2022 תכנייה למייל (5) (1)).

Continue reading “Jérusalem et les traces graphiques des croisés et pèlerins : les dernières recherches présentées au colloque de l’IAA”

After an Epigraphic Expedition in Turkey and Greece…

Acting as a postdoctoral researcher for the ERC GRAPH-EAST project and its scientific team, I carried out a long field mission during summer 2022 in Turkey and some adjacent island of Greece. After a quite long, exhaustive series of travel arrangements as well as bureaucratic processes for permissions to inaccessible sites, the mission was overall a productive and, in some occasions, even surprisingly novel experience in my opinion. Therefore, I am feeling very glad on behalf of our project. In this case, I would like to share my documentations and discoveries in brief, accompanied by my impressions and research, concerning the Late Medieval Latin epigraphy in Turkey and Greece, also including the sites that I failed this time. My primary aim during the field mission was to document the inscriptions through detailed photography and taking basic measurements of them, which were formerly either omitted or considered superficially in the literature, so that our efforts shall produce new readings and interpretation in the context of epigraphy. The research is actually still ongoing and will be further elaborated during the 2022-2023 academic year.

Continue reading “After an Epigraphic Expedition in Turkey and Greece…”

Les pratiques épigraphiques byzantines et latines au Congrès de Venise

C’est à Venise et Padoue, et non plus Istanbul, que s’est tenu le XXIVe congrès international des études byzantines, du 22 au 26 août 2022. Cinq ans après le dernier congrès qui avait lieu à Belgrade, le thème choisi était « Bridge between worlds ». Le très grand nombre de participants et la multiplicité des thèmes abordés ont clairement montré l’élargissement croissant du concept même d’ “études byzantines” et l’interdisciplinarité de méthode comme de contenu. Le théâtre de la Fenice a accueilli la conférence inaugurale de Paul Magdalino, « Byzantium : Bridge or Destination » qui a finement analysé toutes les implications (et limites) du terme de “pont”: barrières, séparation, connexion, passage, circulation, et les enjeux pour l’histoire politique, religieuse, culturelle et artistique du monde byzantin (texte en ligne). Les sessions plénières et parallèles se sont ensuite égrainées, mettant en lumière les thématiques qui animent la recherche actuelle (programme). Pour ne citer que trois exemples : la session consacrée aux enjeux climatiques et leurs impacts ;  la création d’une nouvelle section “Patrimoine” portant sur les questions de patrimoine matériel et de l’histoire de l’art byzantin, montrant les collaborations fructueuses entre chercheurs et conservateurs de musées ; enfin, le numérique avec Digital Byzantinum, regroupement de projets tant pour les chercheurs que le grand public, issus d’institutions en Turquie et en Italie et qui offrent des représentations virtuelles de Byzance, dépassant les frontières spatiales et temporelles grâce à la combinaison de l’archéologie, l’art, l’histoire, la littérature, les traditions folkloriques et les études savantes. 

Continue reading “Les pratiques épigraphiques byzantines et latines au Congrès de Venise”

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search